SE (Re) METTRE EN QUESTION

Souvent, il m’arrive de m’interroger au sujet d’une expression courante, comme d’autres s’émerveillent les nuits d’illunation* ? Celle-ci est très intéressante. Elle sous-entend comme un dédoublement faisant apparaître l’analyste en même temps que l’analysé. Étrange phénomène qui ne fait que marquer un peu plus la spécificité de la conscience dont le propre est de fairePoursuivre la lecture de « SE (Re) METTRE EN QUESTION »

SAINT-PAUL A RAISON

« Qu’as-tu donc qui ne t’ait été donné ? » (1 Co 4.7) Longtemps avant que je n’apprenne que Saint Paul l’a proclamé vers 55 av J.- C dans sa première épître aux Corinthiens, j’affirmais cela au grand dam des « méritocratistes » qui ne manquaient jamais de faire entendre le lien direct qu’ils établissaient entre réussite sociale, travailPoursuivre la lecture de « SAINT-PAUL A RAISON »

LE TEMPS D’HÉRACLITE

À un ami qui, à l’occasion d’un apéritif que nous prenions chez lui, me demandait ce que je comprenais de la célèbre phrase d’Héraclite : « Le temps est un enfant qui joue », je répondis d’abord qu’il méritait bien son surnom. En effet, la clarté n’est pas ce qui caractérise ce philosophe que l’on a trèsPoursuivre la lecture de « LE TEMPS D’HÉRACLITE »

LES MOTS…

S’il vous plaît, dites-moi ce qu’est la poésie si elle est réduite à une esthétique spécifique portée par une personne dont la vie n’est qu’en très peu de points conforme à ce qu’elle est sensée dévoiler ? Pour ma part, j’ai arrêté d’écrire des poèmes, le jour où j’ai compris qu’ils étaient bien trop extérieursPoursuivre la lecture de « LES MOTS… »

L’HUMOUR EN DANGER

Voici une bonne dizaine d’années, j’avais été sollicité par Radio France pour écrire des chroniques de 2 minutes. J’avais fait mon essai à France Bleu Gard avec ce texte qui n’était pas passé aux yeux de celui qui aurait été mon directeur et qui souhaitait que je pense comme lui qui pensait comme son directeurPoursuivre la lecture de « L’HUMOUR EN DANGER »

SAMUEL PATY

Quatre jours après sa décapitation (le 16 octobre 2020), j’ai écrit ce texte que je vous livre ici : « En privé, de très nombreuses personnes sont révulsées par la dernière horreur dont l’islam radical vient de se rendre coupable (et jusqu’à ceux-là même qui, jusqu’alors, étaient pour l’accueil sur notre territoire de tous les étrangersPoursuivre la lecture de « SAMUEL PATY »

UN SHOOT

L’état amoureux n’a plus mon accord, ni chez l’un, ni chez l’autre. Je m’en méfie comme de la peste. Rationalisation ou décision objectivement fondée ? Nous pourrons toujours opter pour la première réponse bien sûr et c’est bien ce qui me dérange. Je suis désormais pour la retenue, les fiançailles et non pour la précipitationPoursuivre la lecture de « UN SHOOT »

L’INÉVITABLE…

Ce qui est inévitable est sans importance (Danielle Darrieux). Belle phrase qui m’a frappé instantanément et sur laquelle j’ai décidé de me pencher de bonne heure. Reste à savoir ce qui est inévitable… Objectivement sans doute. La vieillesse et la mort pour l’instant sont les seules dames que chacun de nous est destiné à croiser;Poursuivre la lecture de « L’INÉVITABLE… »