SI VIEILLESSE…

De nos jours, soyons-en conscients, la vieillesse est moins vendeuse que la jeunesse. À une époque où l’économie de marché fait loi et dame le pion au politique, il convient sans doute de redoubler de vigilance à l’égard de celles et ceux qui nous ont précédés sans quoi, très vite, peu pourrait importer que nosPoursuivre la lecture de « SI VIEILLESSE… »

UNE MISE AU BAN

Pour donner suite à deux textes, à savoir : « Quel leurre est-il ? » et « L’heure du leurre ». Sans doute, les animaux humains se distinguent-ils des non-humains par le sens qu’ils donnent et ont semble-t-il besoin de donner à la vie pour vivre. De fait, ne pas ou ne plus en trouver les conduit le plusPoursuivre la lecture de « UNE MISE AU BAN »

L’HEURE DU LEURRE

À mon texte précédent intitulé « Quel leurre est-il ? », l’approfondissement d’un terme a été demandé par une certaine Julia dont je ne révélerai pas le nom de famille. Il me semblait pourtant avoir été clair, mais on ne l’est jamais assez. Alors me revoici m’apprêtant à creuser plus bas le mot « leurre » au risque dePoursuivre la lecture de « L’HEURE DU LEURRE »

DERRIÈRE UN NEZ ROUGE

Je préfère être malheureux de temps en temps, parce que je n’arrive pas à obtenir ce que je veux, qu’heureux tout le temps parce que je n’ai envie de rien ! (Wolinski né en 1934) Les pensées d’humoristes sont rarement dépourvues d’intérêt. Elles disent souvent à leur manière ce qui pourrait l’être plus cérémonieusement, inutilement.Poursuivre la lecture de « DERRIÈRE UN NEZ ROUGE »

QUEL LEURRE EST-IL ?

L’autre, le tout nouveau, celui que l’on ne connaît que depuis quelques minutes et vers qui nous tendons déjà comme vers la terre promise… Peut-on sérieusement prétendre l’aimer ? À tout le plus peut-on penser qu’à partir d’un regard « de balcon », il correspond à notre goût, à notre désir, notre rêve. Mais disant ceci, nousPoursuivre la lecture de « QUEL LEURRE EST-IL ? »

L’ESSENCE À LA MODE

Sans doute avez-vous entendu maintes et maintes fois le verbe « essentialiser ». Il est de bon ton de l’employer depuis quelques années sur les plateaux télé. Peut-être vous demandez-vous encore ce qu’il veut dire. C’est très simple. Essentialiser consiste à réduire tel ou tel groupe de personnes à un trait de caractère qui semble lui êtrePoursuivre la lecture de « L’ESSENCE À LA MODE »

UNE CONCILIANCE

À l’issu de mes séances, sachez qu’il m’arrive de délivrer non pas des ordonnances, mais des « conciliances ». En voici une que je peux vous communiquer sans risquer de dévoiler l’identité de la patiente dont il est question. Je précise que mes « conciliances » ne parlent pas toutes le même langage et que je les adapte auxPoursuivre la lecture de « UNE CONCILIANCE »

LES SECTAIRES

En droit, la psychanalyse est belle et bien un système interprétatif à prétention totalisante dans la mesure où en amont de l’analyse, existent des concepts-outils autorisant une flambée de tout bois. Méfiez-vous donc des « psy » qui se débrouillent toujours de tout ramener à leur théorie fétiche. Selon eux, Saint Thérèse de L’enfant Jésus n’est pasPoursuivre la lecture de « LES SECTAIRES »

RÉPONDEZ SUR LE SITE SVP

À une femme qui lui a dit : » Nous attendrons un peu avant de faire l’amour », il répondit qu’ils n’étaient pas obligés de basculer dans cette dimension. À son tour, elle ajouta : » C’est un concept ! ». Il rétorqua: « Pas plus original que celui qui consiste à l’inverse à faire l’amour avec des personnes dontPoursuivre la lecture de « RÉPONDEZ SUR LE SITE SVP »